Frédéric Forestier


Biografie

Après avoir co-signé avec Stéphane Gateau le film à sketches Paranoïa en 1993, Frédéric Forestier tente sa chance aux Etats-Unis en dirigeant Dolph Lundgren dans The Peacekeeper (1997), une série B destinée au circuit vidéo. De retour en France, il participe à la mise en scène d'épisodes pour les séries téléviséesChambre n° 13 (1999) et Les Redoutables (2001) avant de reprendre goût à l'action pour Le Boulet (2002), une comédie qu'il co-réalise avec Alain Berberian. Avec Gérard Lanvin et Benoît Poelvoorde en tête d'affiche, le succès est au rendez-vous, le film totalisant plus de 3 millions d'entrées en salles. Trois ans plus tard, Frédéric Forestier tente de rééditer cette réussite en élevant Jacques Villeret, Gérard Darmon et Gérard Lanvin au titre de Parrains. En dépit de ces têtes d'affiches, le film est un échec en salle. Trois ans plus tard, il co-réalise aux côtés de Thomas Langmann Astérix aux Jeux Olympiques, la suite dotée d'un budget pharaonique à Astérix et Obélix : mission Cléopâtre, signé par Alain Chabaten 2002.

 

3 g a t h